Explore
 Lists  Reviews  Images  Update feed
Categories
MoviesTV ShowsMusicBooksGamesDVDs/Blu-RayPeopleArt & DesignPlacesWeb TV & PodcastsToys & CollectiblesComic Book SeriesBeautyAnimals   View more categories »
Avatar
Added by Yurienu on 1 Feb 2011 06:08
86 Views No comments
0
vote

Favorite movies

Add header image

Choose file... or enter url:
Sort by: Showing 10 items
Decade: Rating: List Type:
People who added this item 4341 Average listal rating (2765 ratings) 8.4 IMDB Rating 8.6
Spirited Away (2001)
Tout droit sorti des studios Ghibli qu’on ne présente plus, Le Voyage de Chihiro est une perle de l’animation japonaise. Quand on se lance dans ce film, on est tout de suite embarqué dans une poésie visuelle, comme hâpé dans un rêve.

Le seul film à mêler avec autant de force la beauté des animations, l’originalité du scénario, les personnages et la musique de Joe Hisaishi assortie.

Le film se termine, on quitte ce monde magique et ce moment d’intense bonheur qui nous a bercé pour nous réveiller, le charme se rompt et tout ce qu’on a envie, c’est d’y retourner.

Le seul et l’unique chef-d’œuvre à voir.
Yurienu's rating:
Rate:
Watched Wanted Custom
People who added this item 1297 Average listal rating (679 ratings) 7.7 IMDB Rating 7.7
Mysterious Skin est un film qui traite du sujet sensible de la pédophilie. Deux points de vue séparés sont pris à travers deux adolescents victimes dans la quête de l’acceptation de leur propre épiderme et de leur existence. Deux caractères et deux manières de réagir face à cet acte traumatisant sont mis en avant : l’un ne se rappelle de rien, l’autre ne peut oublier et s’offre à d’autres hommes en quête de souvenirs.

La force de ce film réside dans la manière d’aborder sans complexe des sujets tabous tels que la pédophilie, l’homosexualité et la prostitution, sans jamais jouer dans la surenchère ni le glauque.

Un étrange amour et un certain consensus naît entre le monstre et sa victime. Gregg Araki réalise un travail avec brio en jouant un rôle ni complice (voyeurisme) ni moralisateur, mais objectif et neutre. On est perturbé et c’est de là que commence à naître le premier sentiment de malaise. On comprend que le thème principal du film n’est pas de condamner la pédophilie explicitement mais plutôt de le faire en se concentrant sur les victimes et leur manière de reconstruire leur vie, dans la douleur luttant contre la coquille vide en eux.

Le temps paraît long et insoutenable, non pas que le film ne soit pas intéressant, mais que dès le début du film on sent un sentiment de malaise grandir en nous face à la crudité des scènes, notamment quand éclate la scène finale qui restera gravée chez beaucoup de gens comme un des plus grands « moments de malaise au cinéma ».

La toute fin du film ne révèle rien qui ne fut annoncé au commencement. Impossible de reprocher une mauvaise gestion du suspense, le réalisateur a cette force qui captive et nous maintient, notamment grâce à une extraordinaire interprétation des acteurs, en particulier Gordon-Levitt comme objet du désir.

Gregg Araki a l’art de traiter son film avec justesse, précision et réalisme, sans aucune ambigüité ni flou ; il sait ce qu’il filme. Un film dur et éprouvant, poussant la réflexion à son extrême, et laissant à la bouche un goût amer et une émotion rare longtemps après…

Recommandé à un public averti.
Yurienu's rating:
Rate:
Watched Wanted Custom
People who added this item 1302 Average listal rating (710 ratings) 7.5 IMDB Rating 7.6
Funny Games (1997)
Des parents et leur fils décident de passer des vacances tranquilles au bord d’un lac. Mais c’était sans compter sur deux jeunes hommes amicaux sous une apparence gentille qui leur rendent visite sous un prétexte futile. Ils les séquestrent et leur font vivre un enfer, en retardant leur mort à l’aide de jeux farfelus qu’ils inventent pour s’amuser et divertir le public…

Contrairement à la plupart des thriller, ici on n’a pas de musique d’épouvante inutile tout le long du film. Et c’est pareil pour tous les autres trucs à la con que les américains rajoutent pour nous faire peur, ici, rien de tout ça.

Rien à redire sur le jeu d’acteurs, du côté de la famille, on voit la détresse se créer peu à peu sur le visage de chaque membre de la famille, chacun à sa manière, du côté des tueurs en série, une assurance en eux et une décontraction terrifiantes pour le spectateur.

Les deux malfrats sont les maîtres du jeu. Tout est guidé par eux, avec une intelligence effrayante, la famille est incapable du moindre mouvement. « Ça ne suffit pas pour un long-métrage. […] Vous voulez une vraie fin, avec un développement plausible, non ? ». Les événements sont imprévisibles et la fin en surprendra plus d’un.

Un terrifiant jeu intellectuel à voir la lumière éteinte.
Yurienu's rating:
Rate:
Watched Wanted Custom
People who added this item 4625 Average listal rating (2816 ratings) 8 IMDB Rating 8.3
Yurienu's rating:
Rate:
Watched Wanted Custom
People who added this item 5205 Average listal rating (3459 ratings) 8.1 IMDB Rating 8.4
Amélie (2001)
Yurienu's rating:
Rate:
Watched Wanted Custom
People who added this item 4379 Average listal rating (2717 ratings) 7.9 IMDB Rating 8
Black Swan (2010)
Yurienu's rating:
Rate:
Watched Wanted Custom
People who added this item 3021 Average listal rating (1877 ratings) 8.1 IMDB Rating 8.2
Yurienu's rating:
Rate:
Watched Wanted Custom
People who added this item 4860 Average listal rating (3195 ratings) 7.8 IMDB Rating 8
Yurienu's rating:
Rate:
Watched Wanted Custom
People who added this item 5814 Average listal rating (3796 ratings) 8.3 IMDB Rating 8.8
Inception (2010)
Yurienu's rating:
Rate:
Watched Wanted Custom
People who added this item 4812 Average listal rating (3200 ratings) 6.4 IMDB Rating 6.9
Jumanji (1995)
Yurienu's rating:
Rate:
Watched Wanted Custom

Notes are French reviews by myself, and I will probably not translate them.

Added to






Post comment


Insert image

drop image here
(or click)
or enter URL:
 link image?  square?

Insert video

Format block